Gonflez les ballons sans perdre votre souffle!

 Le gonflage des ballons

Quelques conseils pour le gonflage

 

 
 
 
La sculpture sur ballons repose sur plusieurs nœuds et boucles qui vous seront exposés dans les pages à venir.
Mais commençons par les gonfler en évitant tout problème :
  Le gonflage des ballons : utiliser une pompe ou bien tenter le gonflage par la bouche ?
  Quelques conseils pour le gonflage

Le gonflage des ballons

Soyons clair. Gonfler les 260 à l'aide de sa bouche est tout à fait faisable. C'est même relativement facile avec un peu de pratique en sachant comment souffler. Mais les complications de santé possibles doivent être connues avant de distribuer ces 260 à toutes les personnes vous entourant lors de la démonstration de vos talents de sculpteurs sur ballons. 
Par expérience retenez que s'essayer au gonflage est le première chose que vos amis voudront tenter! Parfois ce sera d'ailleurs leur seul intérêt pour ces ballons...

La pression : le risque le plus courant du gonflage par la bouche est la syncope ! C'est l'augmentation de la pression qui rend l'apprenti gonfleur tout rouge, voyant des étoiles et pouvant finir par s'évanouir. Ce surcroît de pression au niveau de l'œil peut aussi avoir de très mauvaises répercutions sur votre vision.

L'explosion inattendue : on n'est jamais à l'abri d'un ballon de mauvaise qualité qui éclatera sans prévenir. Le port de lunettes est donc plus que recommandé en guise de protection minimale (Il suffit d'un seul mauvais ballon...). Au delà des yeux, la détonation est très mauvaise pour des oreilles très proches.

Tout ceci pour conclure que gonfler vos ballons à l'aide d'une pompe est une très bonne chose. D'ailleurs qui pourrait préférer des ballons qui sont passés par votre bouche... Un américain a récemment été accusé d'avoir rendu malade des enfants, pour lesquels il avait fait un spectacle, alors qu'il toussait et gonflait les ballons par la bouche.

Bien entendu certains s'essaieront néanmoins au gonflage par la bouche, car il faut bien le reconnaître que cela apporte une dose supplémentaire de magie à la sculpture sur ballons. Lisez attentivement la section suivante qui n'est pas une incitation à ne pas se servir d'une pompe mais plutôt des conseils pour un moindre mal.

Quelques conseils pour le gonflage par la bouche
Pour un premier échauffement, expérimenter les 350, les cœurs ou autres fleurs ne peut être qu'un bien. Ensuite, et si vous y tenez, prendre des 260 standards, pas ceux de couleur métallique qui sont beaucoup plus durs à gonfler. Ne parlons même pas des 160 qui restent de loin les plus dur même pour les professionnels avertis.

Éviter de détendre le 260 en tirant dessus à maintes reprises. Le résultat pouvant être d'avoir des 260 abîmés qui éclateront plus souvent. Par contre le débutant pourra utiliser une pompe pour gonfler le ballon qui, une fois dégonflé de nouveau , sera moins insurmontable pour le souffle.

Pour éviter qu'un éventuel 260 défectueux ne vous éclate directement dans l'œil, il est fortement conseillé de tenir le ballon entre le pouce et l'index, paume de la main vers le bas. Ainsi vos yeux auront un semblant de protection supplémentaire. Petit truc : l'autre main servira à tirer et relâcher délicatement le ballon pour faciliter la formation de la bulle.

Coincer l'embout du ballon entre vos lèvres (ou dents avec précaution), maintenir ses joues creuses et souffler d'un coup sec!! 
Inutile de forcer encore et encore en se disant "je vais y arriver". Cela n'aura comme effet que de faire apparaître des petites étoiles. Ce qu'il faut c'est utiliser au maximum et d'un seul trait son diaphragme et ses abdominaux. (La mauvaise manière étant de souffler "avec sa tête" en devenant tout rouge au bout de quelques secondes). Si la bulle ne se forme pas tout de suite, recommencer.

Pas la peine de le gonfler en entier. Le ballon sera constitué de multiples bulles qui obligent à laisser 10 à 20 centimètres de ballon non gonflé. Cette longueur dépend de la complexité de votre sculpture : plus elle sera complexe, moins il faudra le gonfler. Vous apprendrez vite à estimer cette longueur suivant la sculpture.

Comme vous pouvez le comprendre par ces conseils, le gonflage par la bouche est plus technique qu'irréalisable. Retenir que le ballon doit gonfler sur le champ et donc ne pas insister pendant de longues secondes et tomber en syncope. Ne pas non plus laisser le ballon se dégonfler dans votre bouche, il contient du talc qui ne peut qu'être mauvais pour les poumons.